Menu

Visite du Conservatoire des espaces naturels Savoie

Lundi 20 janvier 2020, Typhanie Degois s'est rendue dans les locaux de l'association du Conservatoire des espaces naturels Savoie au Bourget-du-Lac afin d'échanger sur la préservation de notre patrimoine naturel avec Messieurs Dick, Delmas, et Miquet, respectivement Directeur, Président et Responsable biodiversité et territoires de l'association.

Pourquoi un Conservatoire des espaces naturels Savoie ?
Les milieux naturels en Savoie, ce sont près de 15 00 hectares de zones humides, 7 000 hectares de pelouses sèches et plus de 200 000 hectares de forêts. La Savoie possède un patrimoine naturel remarquable et diversifié : fôrets, prairies, pelouses, landes, zones humides, étangs, marais... qui abritent des centaines d'espèces, et font la richesse de notre territoire.
Ainsi, sa vocation première est de préserver les espaces naturels grâce à une action foncière appropriée, ainsi que des interventions pour maintenir la biodiversité, comme la renaturation, la fauche, le pâturage. 

En Savoie, le Conservatoire des espaces naturels Savoie gère plus de 90 sites naturels et la maîtrise foncière de 1 000 hectares, anime 6 sites Natura 2000, assure la co-gestion de la Réserve Naturelle Régionale du lac d'Aiguebelette. 

Découvrez davantage le travail de l'association par ici.

 

 

Visite du Conservatoire des espaces naturels Savoie

Alors que des échanges avaient déjà eu lieu, notamment sur la loi littoral, la visite a permis de pouvoir échanger sur les différentes problématiques et projets rencontrés sur le territoire.
Quelques exemples des projets entrepris :
- les îles de la Malourdie (vidéo ci-dessus),
- la restauration des zones humides dans les marais de Chautagne,
- la restauration du marais de Lagnieu à Yenne où l'on recense aujourd'hui plus de 100 espèces protégées,
- protection des zones naturelles de Saint-Jean de Chevelu, de Lucey,
- animation et suivi du sud du Lac du Bourget,
- la co-gestion du lac d'Aiguebelette.

Ensuite, les échanges se sont poursuivis sur les enjeux nationaux et européens. Ainsi, Madame la Députée a pris note des difficultés des associations à accéder aux appels à projets européens. Par ailleurs, la loi littoral adoptée en 1986 s'avère d'une grande efficacité afin de protéger les bords des deux lacs, d'Aiguebelette et du Bourget. Alors qu'une évaluation de la loi Montagne est actuellement en cours, a été évoquée la nécessité d'anticiper l'avenir dans les territoires de montagne en leur assurant une protection efficace et une maîtrise stricte de l'urbanisation en montagne.
Ces échanges constructifs et enrichissants permettront d'alimenter le travail parlementaire et d'être complémentaires aux travaux déjà menés, afin de protéger les espaces naturels autant que nécessaire.

 

Conservatoire des espaces naturels SavoieConservatoire des espaces naturels Savoie

 

 

 

 

 

 

 

 




Observatoire du Sud du lac du Bourget