Menu

Visite de la Ministre du travail à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de la Savoie

Lundi 15 avril 2019, Muriel Pénicaud, Ministre du travail s'est rendue à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat (CMA) de la Savoie, située à La Motte-Servolex afin d'échanger sur les difficultés de recrutement au sein des entreprises. 

Rencontre et échanges

Typhanie Degois Savoie

De nombreux acteurs économiques locaux étaient réunis, tels que la Fédération du BTP, la CAPEB, Pôle Emploi, MEDEF, Technopolys, la DIRECCTE, afin de faire part à Madame la ministre des difficultés rencontrées au quotidien par les entreprises, notamment en matière de recrutement, de compétence et d'apprentissage. Typhanie Degois est activement investie sur ces enjeux en tant que Présidente du groupe d'études start-up, PME et ETI de l'Assemblée nationale.

La Savoie possède une véritable dynamique d'emploi, avec un taux de chômage de 6,6%, soit inférieur à la moyenne nationale de 8,8%. Néanmoins, les entreprises doivent faire face à un manque de compétences adéquates aux besoins demandés. L'objectif étant donc de savoir comment développer les compétences afin que les entreprises ne soient pas gênées dans le développement de leur activité. Au cours des discussions, les chefs d'entreprise ont fait également part des problématiques liés à la saisonnalité.

La mobilité vient s'ajouter comme un frein à l'employabilité. A cet effet, Typhanie Degois a organisé un atelier citoyens sur le sujet en vue de préparer le projet de loi d'orientation des mobilités (LOM) pour favoriser l'accès au travail.

Politiques mises en oeuvre pour lutter contre le chômage

  • La réforme du code du travail en 2017 a permis de donner confiance aux chefs d'entreprise pour embaucher,
  • Adoptée en septembre 2018, la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel a pour objectif de réformer le système de formation professionnelle et l'apprentissage. Dans ce cadre, Typhanie Degois avait effectué plusieurs visites auprès d'acteurs locaux des métiers de l'artisanat en 2018, en vue de proposer des amendements sur ce projet de loi, qui part la suite fut adopté. 
  • Le plan d'investissement des compétences de 2018 à 2022 apporte également des solutions pour former les demandeurs d'emploi et les jeunes en recherche d'activité. Il consacre 15 milliards d'euros à la formation professionnelle et aura pour objectif de former 1 million de demandeurs d'emploi peu qualifiés et 1 million de jeunes peu qualifiés et éloignés du marché du travail.
  • D'autres projets sont en cours de discussions, comme le projet de réforme sur l'assurance chômage.

Pour rester informé des prochaines actualités -> ici