Menu

Visite de l'Abbaye d'Hautecombe surplombant le lac du Bourget

Vendredi 24 janvier 2020, Typhanie Degois s'est rendue à l'Abbaye d'Hautecombe à Saint-Pierre-de-Curtille afin de rencontrer la Congrégation du Chemin Neuf qui fait vivre ce haut lieu de l'architecture, du patrimoine et de l'histoire en Savoie.

 

L'abbaye d'Hautecombe, un lieu chargé d'histoire

Abbaye d Hautecombe Typhanie Degois Députée de Savoie

La préservation du patrimoine est indispensable afin de se souvenir de notre Histoire et de continuer à faire vivre nos valeurs. Fondée au cours du XIIe siècle par des moines cisterciens venue de Cessens, l'Abbaye d'Hautecombe était un lieu de prière et de travail de la communauté monastique, mais également la nécropole des princes de Savoie. Plusieurs abbés réguliers de l'Abbaye deviendront ainsi évêques et mêmes papes comme Célestin IV en 1241.

Mais, à compter du XVe siècle, les bâtiments de l'Abbaye se détériorent faute d'entretien, et les derniers moines sont chassés lors de la Révolution française. L'abbaye d'Hautecombe, alors déclarée bien national, est pillée à deux reprises et les bâtiments tombent en ruines.

Au début du XIXe siècle, l'Abbaye d'Hautecombe est rattachée au Royaume de Sardaigne et du Piémont par le Traité de Vienne, et des travaux sont menés par le Roi de Sardaigne, Charles-Félix, afin de relever l'Abbaye. A compter de 1826, l'abbaye est confiée aux moines cisterciens de la Consolata de Turin puis aux moines bénédictins de la Congrégation de Solesmes à partir de 1922.

 

L'Abbaye d'Hautecombe de nos jours

Abbaye d Hautecombe Typhanie Degois Députée de Savoie

Depuis 900 ans, une quarantaine de princes de Savoie sont inhumés au sein de "La Dame du Lac" qui a notamment inspiré Alphonse de Lamartine pour son roman Raphaël. Classé Monument Historique depuis 1875, l'Archevêque de Chambéry a fait appel à la Congrégation du Chemin Neuf afin de poursuivre la vie de prière et d'accueil à l'Abbaye d'Hautecombe suite au départ des moines bénédictins en 1992. L'entretien et la rénovation des bâtiments sont désormais assurés par cette communauté et par la Fondation d'Hautecombe en lien avec le Ministère de la Culture et de le Conseil Général de la Savoie.

Depuis 2004, d'importants travaux ont ainsi été réalisés au sein de l'Abbaye d'Hautecombe afin de rénover notamment la toiture et la façade. Les travaux de celle-ci ainsi que des statues représentant les vertus cardinales de la Maison de Savoie ont duré 20 mois et se sont clôturés en 2019, pour un un montant de 2,8 millions d'euros.

Aujourd'hui, l'Abbaye d'Hautecombe, centre international de formation, accueille plus de 100 000 visiteurs chaque année.

Abbaye d Hautecombe Typhanie Degois Députée de Savoie