Menu

Typhanie Degois au côté de la Ministre Frédérique Vidal pour la rentrée de l'Université Savoie Mont Blanc

Vendredi 21 septembre 2018, Typhanie Degois a accompagné la Ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation, Madame Frédérique Vidal, lors de sa visite pour la rentrée solennelle de l'Université Savoie Mont Blanc au sein du site de Savoie Technolac au Bourget-du-Lac.

 

Un modèle universitaire

Pour Typhanie Degois, l'Université Savoie Mont Blanc s'impose avec ses 15 000 étudiants, ses chercheurs et ses professeurs, comme un véritable fleuron de l'enseignement supérieur français qui a su allier la recherche et le monde de l'entreprise pour rayonner même au-delà des frontières.

Lors de son discours, Madame la Ministre a d'ailleurs rendu un bel hommage à la réussite de l'Université Savoie Mont Blanc en soulignant son fort engagement pour son territoire dans de nombreux domaines, notamment la recherche, l'innovation, le sport, la culture et le tourisme, pour mieux s'ouvrir à l'international.

Dans ce cadre, il a été abordé avec le président de l'Université, Denis Varaschin, les enjeux à venir de l'Université Savoie Mont Blanc. L'établissement ne manque pas de projets. Il est ainsi question de la rénovation de plusieurs bâtiments notamment sur le site du Bourget-du-Lac, de l'ouverture de nouvelles formations pour les étudiants et du souhait de s'engager vers une spécialisation sur les lacs et le solaire.

                                                                        

                                            Typhanie Degois Députée Savoie Université Savoie Mont Blanc

 

Echange avec les étudiants

La visite de Madame Frédérique Vidal fut également l'occasion de faire une table ronde et d'échanger avec les étudiants sur plusieurs thématiques : Parcoursup, l'orientation, les quotas de mobilité, le parcours réussite.

Sur le Parcoursup, la Ministre a souligné que si des améliorations doivent être apportées, elles seront faites, mais aujourd'hui le dispositif fonctionne bien, ce qu'a confirmé le témoignage d'étudiants.

Enfin, concernant les quotas de mobilité, la Ministre a alors précisé que l'objectif de cette rentrée a été d'être très prudent dans ce domaine pour ne pas saturer les universités avec des étudiants venant de l'extérieur au détriment de ceux du territoire.