Menu

Table-ronde à Aix-les-Bains sur la proposition de loi visant à assurer un continuum de sécurité

Ce vendredi 30 octobre 2020, Typhanie Degois, Députée de Savoie a organisé une table-ronde sur la proposition de loi visant à assurer un continuum de sécurité, en présence des différentes forces de sécurité présentes sur le bassin d'Aix-les-Bains. Les intervenants de la Police nationale, de la Gendarmerie nationale, d'une police municipale locale et d'une entreprise de sécurité privée ont pu échanger avec Madame la Députée autour de différents thèmes : les compétences des polices municipales, la réglementation de la sécurité privée ou encore la protection des forces de l'ordre.

 

Une table-ronde afin de recueillir les besoins des forces de sécurité

Cette table ronde à été organisée en amont de l'examen à l'Assemblée nationale de la proposition de loi sur la Sécurité globale qui reprend les conclusions d'un rapport remis en septembre 2018 par les députés Jean-Michel Fauvergue et Alice Thourot au Premier Ministre. L'objectif poursuivi par le texte est de clarifier les missions de chacun pour coopérer plus étroitement afin de lutter efficacement contre la délinquance du quotidien et la menace terroriste.

A l'occasion de cette table-ronde, différentes problématiques ont été abordées et notamment la nécessité de donner aux forces de l'ordre les moyens de leurs missions pour assurer la sécurité des Français façe aux différentes menaces auxquelles ils peuvent faire face.  

Police nationale, Gendarmerie nationale et police municipale ont rappelé la complémentarité de leurs missions et le besoin de travailler ensemble, afin de protéger les Français.

S'agissant de la protection des forces de l'ordre dans leurs missions, les personnes présentes ont salué les dispositions prévues par le texte, à savoir, notamment, l'interdiction de l'usage malveillant de l'image filmée des policiers et gendarmes et la possibilité de garder leur arme hors service afin de prévenir d'éventuelles attaques.

La réglementation de la sécurité privée étant également l'un des enjeux de cette proposition de loi, les relations entre forces publiques et privées ont été discutées et notamment la régulation de l'accès à la fonction d'agent de sécurité privée afin de pouvoir, à terme, confier certaines tâches indues des policiers et gendarmes à ces entreprises, telles que les gardes statiques. 

L'ensemble des propositions portées par les personnes présentes vont désormais faire l'objet d'un travail approfondi, afin de permettre à Typhanie Degois de porter des amendements en ce sens lors de l'examen du texte à l'Assemblée nationale en novembre.

 

 

Un travail avec les forces de l'ordre d'Aix-les-Bains et ses environs depuis le début du mandat de Typhanie Degois

Depuis le début de son mandat, Typhanie Degois est mobilisée sur les enjeux de sécurité, à Aix-les-Bains et ses environs. En janvier dernier, elle s'est rendue à l'Hôtel de Police de Chambéry afin de rencontrer Madame Laetitia Philippon, Directrice départementale de la sécurité publique en Savoie pour échanger avec elle et ses équipes sur leurs conditions de travail et les moyens alloués aux forces de l'ordre. Suite à cette rencontre, Madame la Députée avait alerté le Ministre de l'Intérieur au moyen d'une question écrite sur la nécessité d'augmenter leurs dépenses de fonctionnement et d'investissement, pour permettre aux forces de l'ordre de réaliser leurs missions dans les meilleures conditions.

En outre, Typhanie Degois a salué en septembre dernier l'annonce du Ministère de l'Intérieur de financer la construction d'une nouvelle caserne de gendarmerie à Entrelacs afin d'assurer la sécurité du quotidien sur la commune et aux alentours, jusqu'à Aix-les-Bains.

 

La proposition de loi sur la sécurité globale

L'examen de ce texte devrait débuter en commission des lois de l'Assemblée nationale le 2 novembre prochain et en séance publique le 16 novembre 2020. Il vise une meilleure collaboration entre les forces de l'ordre afin de garantir la sécurité des Français.

Les principales mesures prévues par ce texte sont :

  • Elargir les missions des polices municipales
  • Renforcer les exigences pour accéder à la profession d'agent de sécurité privée
  • Durcir les peines en cas d'atteinte aux agents de sécurité privée
  • Interdire l'usage malveillant des images des forces de l'ordre en intervention
  • Permettre aux forces de l'ordre de conserver leurs armes hors services lorsqu'elles accèdent à des établissements recevant du public

 

Pour suivre l'actualité de Typhanie Degois, à l'Assemblée nationale et à Aix-les-Bains et ses environs : ICI