Menu

Sécurité en Savoie - Visite de la gendarmerie de La Motte-Servolex

Ce jeudi 11 avril, Typhanie Degois, Députée de Savoie s'est rendue à la gendarmerie de La Motte-Servolex, accueillie par le Chef de la brigade, Didier Joly et le Chef de l'escadron, Gregory Renaud. Cette visite fut l'occasion d'échanger avec les forces de l'ordre sur les enjeux en matière de sécurité sur le territoire. La Savoie est le 90ème département le plus sûr de France, néanmoins la sécurité demeure une priorité pour les communes.

Visite et échanges

Gendarmerie Savoie

Au cours des échanges plusieurs thèmes majeurs ont été abordés : la prostitution, la Police de Sécurité du Quotidien (PSQ) et la sécurité publique. 

Depuis la loi du 13 avril 2016, deux volets permettent de lutter contre le système prostitutionnel, l'un concernant le droit pénal et l'autre relatif à une politique sociale d'accompagnement. L'excercice de la prostitution est légal, mais l'achat de services sexuels est illégal. Les forces de l'ordre ont ainsi noté un véritable soutient en matière de justice en rendant les actes d'achat passibles d'amende. Le déploiement de nouveaux moyens technologiques, tels que la vidéosurveillance participent largement à lutter contre la prostitution. Les caméras de vidéoprotection mises à disposition se révèlent être également très utiles sur un large pannel de domaine : la délinquance, le trafic de stupéfiant, le vol, le cambriolage.

La PSQ a été lancée par le gouvernement en 2018. Cette mesure vise à faire évoluer les missions des forces de l'ordre en les rendant plus efficaces, afin d'améliorer la sécurité des Français. Les objectifs s'articulent autour de 5 grands axes :

Une police « sur-mesure » qui apporte à chaque territoire de métropole et d’outre-mer la réponse la plus adaptée pour restaurer la tranquillité ;

Une police et une gendarmerie connectée pour plus d’efficacité et plus de facilité, avec notamment la vidéoprotection ;

Une police respectée avec des agents mieux équipés et mieux protégés ;

Une police partenariale qui travaillera avec tous. Les acteurs, publics ou privés, doivent travailler ensemble, et pas côte à côte ;

Une police recentrée sur ses missions premières de sécurité et proximité, avec des unités plus présentes sur les voies publiques.

La mise en place de la PSQ a permis de renouer des liens et créer des contacts avec les habitants, via des groupes de contact spécialement dédiés. Des unités de gendarmes se relaient afin d'avoir en permanence des membres sur le terrain. Cette mesure est largement appréciée par la population et permet également d'obtenir des retours d'informations pour les forces de l'ordre via une communication directe et rapide avec les citoyens.

En matière de sécurité publique, la gendarmerie de La Motte-Servolex met tout en oeuvre pour garantir la sécurité des 6 communes voisines. On constate une tendance à la baisse de la délinquance sur le territoire entre 2017 et 2018.

Participer à la prochaine réunion sur la sécurité

Jeudi 18 avril aura lieu un atelier citoyens sur le thème de la sécurité à La Motte-Servolex. À cette occasion, Madame la Députée et la gendarmerie de La Motte-Servolex seront présents pour écouter et échanger avec les habitants autour de cette thématique.

Je veux rester informé des prochaines dates -> ici