Menu

Savoie : Présentation de la carte scolaire pour 2020

La carte scolaire pour la rentrée 2020 en Savoie a été présentée le 13 avril dernier par la direction des services départementaux de l'Education nationale. Cette année 17 nouveaux postes sont créés alors que le nombre d'élèves inscrits en septembre prochain devrait connaître une diminution de l'ordre de 217 élèves. Cette annonce marque une amélioration de la situation en Savoie par rapport à la rentrée 2019 où 15 postes d'enseignants avaient été supprimés.

Sur la première circonscription de Savoie, de nouvelles classes vont être ouvertes afin notamment de permettre à tous les élèves de Grande Section de pouvoir étudier dans une classe où l'effectif maximum serait de 24 élèves. A cet effet, quatre écoles sont concernées par des créations de postes :

  • L'école primaire Jean Ferrat à Saint-Béron
  • L'école primaire Franklin Roosvelt à Aix-les-Bains
  • L'école primaire de Meyrieux-Trouet
  • L'école élémentaire d'Ayn

En outre, en raison de l'augmentation importante des effectifs de l'école Les couleurs du Guiers à Saint-Genix-les-Villages, une nouvelle classe sera également créée pour la rentrée 2020.

Toutefois, deux classes seront supprimées sur le périmètre de la première circonscription de Savoie, à l'école primaire de Saint-Ours et à l'école élémentaire de Ruffieux. Ces retraits de postes font suite à une diminution importante des effectifs et sont réalisés en accord avec les maires de ces communes. En effet, pour la rentrée 2020, le Ministre de l'Education nationale et de la jeunesse, Monsieur Jean-Michel Blanquer, s'était engagé à ce qu'aucune classe dans une commune rurale ne soit fermée sans l'accord de son maire.

Par ailleurs, afin de permettre un meilleur accompagnement des élèves, une unité d'enseignement autisme en maternelle (UEAM) sera créée à l'école Le Picolet à La Motte-Servolex. Ces structures, dépendant d'un établissement médico-éducatif, sont implantées dans des écoles maternelles afin de permettre une meilleure inclusion des enfants.

Toutefois, malgré ces différentes créations de postes et de structures, une difficulté importante demeure et risque de peser sur la scolarité des élèves dès la rentrée 2020 : l'insuffisance d'enseignants remplaçants. En effet, d'importantes difficultés liées au manque de moyens humains se sont manifestés durant l'année scolaire 2019-2020. Aussi, Typhanie Degois, Députée de Savoie, a alerté le ministre de l'Education nationale et de la jeunesse sur ce point le 7 avril dernier, afin de connaître le nombre de journées non remplacées en Savoie ainsi que les mesures que le Gouvernement entendait mettre en place pour palier à ces difficultés. En effet, en Savoie où de nombreux élèves sont scolarisés dans de petites écoles rurales, l'absence non remplacée d'un professeur conduit à la répartition de ses élèves dans les autres classes, limitant dès lors les capacités d'apprentissage des élèves et détériorant les conditions de travail des enseignants. 

Visite Ecole Savoie Typhanie DegoisRencontre avec les élèves de l'école primaire Marlioz
à Aix-les Bains le 27 janvier 2020

En 2020, Typhanie Degois s'est déja engagée à plusieurs reprises en faveur de l'éducation en Savoie notamment en intervenant auprès du ministre de l'Education nationale et de la jeunesse pour l'interroger sur les moyens mis à disposition des enseignants lors de la création de nouvelles spécialités au lycée. Madame la Députée a également rencontré les élèves de l'école primaire de Marlioz à Aix-les-Bains afin d'échanger avec eux sur le rôle et les missions d'un parlementaire.

Pour rester informé -> ICI