Menu

Réunion avec les associations de Savoie à La Motte-Servolex

Typhanie Degois a organisé, vendredi 28 septembre, une réunion avec les associations de Savoie à La Motte-Servolex. Une centaine d'associations avait répondu présente à cette invitation. L'objectif était d'apporter son soutien aux associations en les informant sur les outils de financement possibles qui peuvent être mis à leur disposition pour se développer.

En introduction, Typhanie Degois a souligné toute l'importance que représentent les associations dans notre société.

                         Typhanie Degois Députée de Savoie La Motte-Servolex               

 

Les différents dispositifs présentés

Agnès Col, Directrice de la DIRECCTE de Savoie est ensuite intervenue. Elle a présenté le Parcours emploi compétences. Le but de ce dispositif est de permettre aux associations d'embaucher grâce à des aides afin de favoriser le retour à l'emploi des personnes les plus éloignées du marché du travail. Un contrat de travail et un accompagnement adapté sont mis en place pour les associations intéressées.

Typhanie Degois a partagé d'autres dispositifs. Le Fonds de développement de la vie associative (FDVA) a pour but de soutenir le fonctionnement et les projets innovants des associations. Le Centre national pour le développement des sports (CNDS) est, pour sa part, exclusivement en direction des associations sportives. Il offre, à la fois, un soutien à la professionnalisation sportive, à la réduction des inégalités à la pratique sportive, et à la promotion du "sport-santé".

 

Repenser un nouveau modèle

Pour cette rencontre à La Motte-Servolex, Typhanie Degois a invité Pierre-Alain Raphan, Député de l'Essonne, spécialiste des associations et auteur du rapport "La réduction des emplois aidés dans les associations culturelles et sportives". Lors de son intervention, il a fait part du guichet unique, du statut du bénévole, et des financements. Pour Pierre-Alain Raphan, face aux diminutions des aides publiques, il est aujourd'hui essentiel de repenser un nouveau modèle pour se reposer sur des soutiens davantage privés avec la participation d'entreprises, de commerces aux financements des associations. Une proposition de loi est d'ailleurs en cours de rédaction en faveur d'une réforme pour soutenir les associations.

Les représentants des associations présents à la réunion de La Motte-Servolex se sont alors montrés des plus intéressés étant donné les nombreuses questions posées.