Menu

Restauration collective éco-responsable : Typhanie Degois en visite à Leztroy

Typhanie Degois a effectué la visite de l'entreprise Leztroy qui se présente comme une restauration collective éco-responsable. Elle fournit notamment de très nombreuses crèches et écoles entre leux deux Savoie et l'Ain.

Implantée à Serrières-en-Chautagne depuis 2016, Leztroy a commencé par livrer 2 000 repas par jour la première année. Grâce à la qualité de ses menus et des produits utilisés, ses commandes ont rapidement progressé. Cette entreprise enregistre aujourd'hui 4 500 repas et s'est fixée un objectif de 6 000 repas à partir du mois de septembre.

 

                                                                                

 

Le véritable goût des aliments

Elle réalise actuellement six tournées de livraison et se compose de 26 salariés et quatre emplois issus de l'Etablissement et Service d'Aide par le Travail (ESAT), se situant sur le secteur.

En tant que restauration collective éco-responsable, sa philosophie est de promouvoir les circuits courts, respecter les saisons, utiliser les produits frais du moment pour redonner le véritable goût des aliments dans les assiettes. Par ce biais, sa démarche s'inscrit à la fois dans un soutien à l'économie locale, et la sensibilisation des consommateurs dès leur plus jeune âge au bien manger.

Lors de la visite, Typhanie Degois a pu constater le cercle vertueux créé par l'entreprise, celle-ci achète à des producteurs locaux leurs récoltes au prix juste, puis cuisine des produits sains pour les enfants de nos vallées grâce à des emplois en Chautagne réduisant donc la pollution. Un tel système gagnant-gagnant est possible, il doit être l'objectif de la future loi alimentation afin de permettre à une autre société d'émerger.

 

Une mise en avant du bio

Au travers des échanges, un accent particulier a été mis sur le bio, constituant déjà plus de 50% des plats de Leztroy.

Typhanie Degois a alors précisé que dans la future loi sur l'alimentation, les produits bios et de saisons seront des objectifs dans la restauration collective publique. Mais pour la direction de Leztroy, il sera important d'accoler à cette mention bio le terme "local", ce qui permettrait de privilégier davantage les circuits courts et de relancer une activité maraîchère locale qui est aujourd'hui en perte de vitesse.

Dans le cadre de l'agriculture biologique, il convient de préciser que Typhanie Degois a apporté tout son soutien en déposant une question écrite, auprès du ministre de l'agriculture et de l'alimentation, afin de favoriser son développement et d'inciter les agriculteurs à opérer une conversion vers l'agriculture biologique.