Menu

Maisons de retraite : Les Terrasses de Reinach accueillent Typhanie Degois

Souhaitant être au plus près du terrain pour rencontrer les acteurs qui font le territoire, Typhanie Degois a été accueillie à l'EHPAD (Etablissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) les Terrasses de Reinach à La Motte-Servolex pour une visite de la maison de retraite. Cette démarche s'inscrit dans la perspective de la loi sur la santé, afin d'avoir une approche la plus précise possible des conditions d'accueil, de prise en charge et de la qualité du travail auprès des personnes âgées au sein des maisons de retraite. En présence du maire, Luc Berthoud et de son adjointe en charge des affaires sociales, Brigitte Willigens, Typhanie Degois a pu échanger avec la direction, les employés et les résidents.

 

                                                                                    

 

 

Une offre adaptée

La directrice et le maire ont présenté la maison de retraite qui, ouvert depuis 2014, s'impose comme une réussite, proposant un bel environnement en termes d'hébergement et une offre adaptée. L'accueil est de 78 personnes avec une unité consacrée aux résidents souffrant de la maladie d'Alzheimer. S'ajoute un accueil de jour réservé aux personnes atteintes également d'Alzheimer ou de la maladie de Parkinson.

Mais des difficultés existent comme dans toutes les maisons de retraite de France. La directrice et le maire ont alors souligné le manque de moyens en particulier humains : un problème de recrutement et de fidélisation du personnel. Le travail dans les maisons de retraites se veut peu attractif, pas assez valorisé et difficile avec de grandes responsabilités.

 

Problème de recrutement

L'un des inconvénients majeurs est lié au problème pour recruter une aide-soignante, un médecin ou un psychologue qui, même s'ils sont déjà tous diplômés, doivent avoir le concours de la fonction publique territoriale, ce qui est rarement le cas.

Dans ces circonstances, les établissements n'ont pas beaucoup de choix. Ils ne peuvent proposer que des contrats temporaires d'un an à ces praticiens sans concours.

La situation se tend d'ailleurs en raison du niveau de dépendance des personnes âgées de plus en plus important à leur entrée en EHPAD. Les Terrasses de Reinach pâtissent actuellement de deux postes vacants d'infirmière et d'un poste de médecin.

Avec une demande de valorisation des professions en maisons de retraite et le besoin de revoir le mode de recrutement, Typhanie Degois a ainsi pris note de ces préoccupations qu'elle fera remonter au ministère dans la réflexion sur la prise en charge de la personne âgée.