Menu

La Motte-Servolex : Typhanie Degois engage une concertation sur la protection des abeilles en Savoie

En vue de la révision de l'arrêté "Abeilles", Typhanie Degois a engagé une concertation locale afin de recueillir les avis et les attentes des acteurs concernés. A cette occasion, la Députée a rencontré l'association l'Apiculteur Savoyard, représentée par son Président Jean-Pierre Alaime, ainsi que le Syndicat des fruits de Savoie à la Coopérative du Tremblay à La Motte-Servolex, tous deux présidés par Jean-Luc Girardin.

L'arrêté "Abeilles" a pour objet d'encadrer les conditions d'utilisation des insecticides en France

Les représentants des apiculteurs de Savoie, dont le siège se trouve à La Motte-Servolex ont souligné le rôle primordial de pollinisatrices des abeilles dans la production de fruits. L'association a alerté Typhanie Degois concernant la disparition de nombreux essaims en Savoie. Dans ce cadre, les apiculteurs ont mis en avant la colonisation galopante en Savoie du frelon asiatique comme prédateur et la présence au niveau des cultures de produits nocifs pour les abeilles. Face à cette situation ils préconisent notamment l'implantation de légumineuses dans les cultures afin d'étouffer les mauvaises herbes et diminuer l'utilisation de produits comme les engrais

La Motte-Servolex

Echanges avec Monsieur Pierre Coutaz et Jean-Pierre Alaime,
Tresorier et Président de l'Apiculteur Savoyard

Le Syndicat des fruits de Savoie reconnait également toute l'importance des pollinisateurs comme auxiliaires majeurs du verger. Lors de l'entretien ils ont notamment indiqué être sensibilisés à la protection des abeilles depuis plusieurs années. Dans ce sens, des mesures sont inscrites dans le cahier des charges de l'IGP Pommes et Poires de Savoie. Pour le syndicat, il est toutefois essentiel de maintenir l'utilisation de fongicides face aux maladies qui touchent la production afin de pouvoir consommer des fruits produits localement.
Le Président de la Coopérative du Tremblay à La Motte-Servolex a également exprimé toute son inquiétude à la Députée sur le danger que représentait la punaise diabolique pour les fruits. Typhanie Degois avait d'ailleurs alerté le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation sur l'urgence de la situation rencontrée par les maraichers de Savoie en raison des dégâts causés par cet insecte, en septembre 2019.

La Motte-Servolex

Rencontre avec le Syndicat des Fruits de Savoie à la Coopérative du Tremblay
à La Motte-Servolex

Suite à ces rencontres, Typhanie Degois va continuer les consultations sur le sujet afin de porter l'ensemble des sujets abordés lors de la révision de l'arrêté.

Pour être tenu informé de l'actualité de Typhanie Degois-> ICI