Menu

Entreprise du territoire -Visite de GIRBAU à Grésy-sur-Aix

5ème fabricant mondial de solutions en blanchisserie industrielle, le groupe GIRBAU a son siège social et une usine de production à Grésy-sur-Aix. Entreprise familiale qui a démarré son activité dans les années 70 à Aix-les-Bains, l'entreprise s'est agrandie au fil du temps, pour exporter aujourd'hui 96% de son savoir-faire à l'international. Le groupe représente 6 sites de production, 1000 collaborateurs et un réseau de vente dans plus de 100 pays.

Accueillie par Messieurs Eric ZATKOWSKI, directeur général de GIRBAU FRANCE, et Patrice SUBRA, directeur opérationnel de GIRBAU ROBOTICS, Typhanie DEGOIS a visité ce lundi 17 février 2020, l'usine située à Grésy-sur-Aix, l'occasion d'échanger sur les projets et problématiques de l'entreprise, et également de contrôler la mise en oeuvre des lois votées lors de la mandature telles que la loi Avenir Professionnel concernant la formation et l'apprentissage, ou la loi PACTE qui simplifie la vie des entreprises.

 

GIRBAU Grésy-sur-Aix GIRBAU Grésy-sur-Aix

Visite de l'entreprise GIRBAU à Grésy-sur-Aix

Soucieuse de soutenir les entrepreneurs qui vont vivre notre territoire, Typhanie DEGOIS a pu échanger avec les équipes de l'entreprise sur leurs attentes et propositions pour l'industrie de demain. Alors que l'industrie a créé en 2019 20 000 emplois nets, de nombreux enjeux sur les ressources humaines demeurent. Aussi, l'entreprise est freinée dans son développement faute de trouver des apprentis et des salariés formés ou même non formés. D'ailleurs, l'entreprise GIRBAU a mis en place un programme de formation en interne afin de continuer à former ses collaborateurs tout au long de leur vie professionnelle. Il est essentiel que les entreprises soient partenaires de l'Education nationale, mais ne peuvent être des substituts. Davantage de ponts doivent être créés entre les entreprises et l'école.

Dans un contexte géopolitique tendu, la France doit libérer ses entreprises des contraintes administratives en accélérant la digitalisation des procédures, leur permettre d'assurer des marges suffisantes afin qu'elles puissent continuer à se développer en diminuant la pression fiscale des entreprises qui est la plus importante des pays de l'OCDE, à innover pour gagner en compétitivité, mais aussi de gagner en attractivité afin de faciliter les recrutements.