Menu

Entrelacs : Typhanie Degois aux côtés du personnel de l'EHPAD Au Fil du Temps

Alertée par la direction de l'EHPAD d'Entrelacs, Typhanie Degois est intervenue auprès de Brigitte Bourguignon, Ministre déléguée chargée de l'Autonomie, pour défendre la revalorisation salariale des personnels des EHPAD gérés par le réseau associatif des aides à domicile en milieu rural (ADMR), et ainsi leur permettre de bénéficier de la prime Ségur supprimée depuis le 1er octobre dernier. Émilie Bonnivard, députée de Savoie, ainsi que Martine Berthet et Cédric Vial, sénateurs de Savoie, se sont associés à cette initiative.

Le 1er octobre dernier, est entré en vigueur un avenant à la convention collective de la branche de l'aide, de l'accompagnement, des soins et des services à domicile, dit avenant 43, afin de rendre plus attractifs les métiers de l'aide à domicile. Des revalorisations salariales comprises entre 13% et 15% devaient être appliquées pour permettre de rééquilibrer les écarts de rémunération avec les autres métiers du secteur médico-social. Toutefois, depuis l'application de ces revalorisations conventionnelles, la prime Ségur qui était versée aux personnels des EHPAD gérés par les ADMR leur a été retirée. C'est notamment le cas au sein de l'EHPAD Au Fil du Temps à Entrelacs

Courrier Ministre Entrelacs

Contactée par Dominique Clément, Président de l'ADMR de l'Albanais Savoyard, et dans la continuité de sa précédente intervention en décembre dernier auprès du Gouvernement, Typhanie Degois a alerté la Ministre chargée de l'Autonomie de l'urgence de la situation et de la nécessité de verser à nouveau la prime Ségur aux professionnels exerçant dans les EHPAD gérés par les ADMR. Trois parlementaires Savoyards se sont joints à l'action de Typhanie Degois en cosignant le courrier envoyé au Ministère des Solidarités et de la Santé. La suppression de la prime Ségur est lourde de conséquences pour les professionnels de l'aide à domicile qui se voient privés de 183 euros par mois. Alors que la reconnaissance du travail accompli par le personnel des EHPAD durant la crise sanitaire était un engagement gouvernemental, et qu'aujourd'hui encore d'autres professions de santé continuent d'en bénéficier, il est impératif de rétablir la prime afin de garantir une égalité entre les professionnels du secteur médico-social.  

L'Hebdo des Savoie consacre un article sur la situation de l'ADMR en Savoie qui assure la gestion de deux EHPAD dans le département à Entrelacs et à Aiton, et sur l'intervention de Typhanie Degois aux côtés de parlementaires Savoyards pour défendre la revalorisation salariale des personnels d'EHPAD. 

Entrelacs

Depuis le début de son mandat, Typhanie Degois est engagée aux côtés des personnels soignants du secteur médical et médico-social. En février 2021, Madame la Députée s'était rendue à l'EHPAD Au fil du temps d'Entrelacs afin de rencontrer les équipes pour mieux appréhender les besoins des personnes âgées résidentes et du personnel de soins. Typhanie Degois était également intervenue auprès du Ministre de la Santé pour demander l'application de la revalorisation salariale prévue par le Ségur de la santé à l'ensemble du secteur médico-social

Pour rester informé de l'activité de Typhanie Degois à l'Assemblée nationale et en Savoie -> ICI