Menu

Confirmation de la participation de l'Etat au financement des travaux du passage à niveau de Viviers-du-Lac

Plusieurs passages à niveau situés aux abords du lac du Bourget présentent des risques pour les usagers du rail, ceux de la route ou encore les piétons. Tel est le cas du passage à niveau situé avenue de Tresserve à Aix-les-Bains ou encore celui situé sur la commune de Viviers-du-Lac dont les travaux à venir s'inscrivent dans le cadre d'un plan de sécurisation national.

La dangerosité de ce passage à niveau est justifié par une forte circulation ferroviaire, avec en moyenne 97 circulations quotidiennes, et routière, puisqu'environ 12 500 véhicules, dont de nombreux bus, traversent chaque jour cet ouvrage. Par ailleurs, la configuration du site nécessite une attention particulière en raison de la route sinueuse et en pente qui mène vers la voie ferrée.

Typhanie Degois Viviers-du-Lac                                                                             Passage à niveau n°18 à Viviers-du-Lac

Dans ce cadre, Typhanie Degois, Députée de Savoie, s'est engagée depuis le début de son mandat aux côtés des élus locaux, et notamment auprès du Maire de la commune du Viviers-du-Lac afin que l'Etat confirme sa participation au financement du chantier de sécurisation du passage à niveau. Dès lors, Madame la Députée n'avait jamais cessé de défendre auprès du Gouvernement la nécessité de soutenir la sécurisation du passage à niveau situé sur la commune du Viviers-du-Lac. Elle avait, en outre, cosigné en 2019 un courrier destiné à Madame Elisabeth Borne, alors Ministre de la transition écologique et solidaire, et était intervenue auprès de Monsieur Jean-Baptiste Djebbari, Secrétaire d'Etat chargé des transports, sur ce sujet.

Aussi, Madame la Députée salue la confirmation de la participation de l'Etat, à hauteur de 6 millions d'euros, en vue du financement du chantier de suppression de ce passage à niveau qui constitue une réelle avancée pour l'ensemble des acteurs engagés depuis plusieurs années sur ce projet, et devrait permettre de respecter la date prévue pour le début des travaux de terrassement en 2021.


Pour suivre l'actualité de Typhanie Degois en Savoie et à l'Assemblée nationale -> ICI