Menu

Chautagne et Brison Saint Innocent : visite du Ministre Adrien Taquet

Madame la Députée a participé, jeudi 22 avril, à la visite en Savoie du Secrétaire d'Etat chargé de l'enfance et des familles, Adrien Taquet, aux côtés du Préfet de la Savoie, Pascal Bolot, et des élus de Chautagne et de Brison Saint Innocent. Cette rencontre fut l'occasion pour Typhanie Degois de réaffirmer son engagement en faveur de l'accompagnement des plus fragiles.

Typhanie Degois aide sociale enfance Chautagne Brison-Saint-Innocent

Le Secrétaire d'Etat s'est d'abord rendu au Centre de loisirs de Serrières-en-Chautagne, puis au Centre parental La Buissonière à Brison-Saint-Innocent.
L'objectif de ces visites était de présenter à Adrien Taquet, les actions menées en Savoie et de rencontrer les professionnels de la protection de l'enfance, les enfants pris en charge par l'Aide sociale à l'enfance (ASE) et les mamans du centre parental, pour avoir un retour sur les conditions dans lesquelles ils traversent le confinement. Lors des échanges, l'efficacité de la collaboration entre le Syndicat intercommunal à vocation sociale de Chautagne, chargé de la gestion du Centre de loisirs, et la Maison d'enfants à caractère social Le Val de Crêne à Saint-Pierre-de-Curtille, a été mise en avant. 

En cette période de confinement, le dynamisme du personnel encadrant de la protection de l'enfance a été salué. Grâce à une mesure dérogatoire, les enfants pris en charge par l'Aide sociale à l'enfance (ASE) peuvent bénéficier des centres de loisirs lors de cette crise. Cette mesure permet aux enfants de sortir de l'internat pour faire des activités "hors murs" et de diversifier les contacts sociaux.

Quant au Centre parental de Brison-Saint-Innocent, il s'impose comme un établissement incontournable dans l'accompagnement des mères et de leurs enfants. Le but est de créer des conditions d'accès durables à l'autonomie familiale et sociale. 

Typhanie Degois Savoie Adrien Taquet Chautagne aide sociale enfance

Ces rencontres traduisent les actions engagées dans le cadre du soutien à la parentalité pendant les 1000 premiers jours de l'enfant. Cette période est essentielle pour son développement et son éveil. La lutte contre les violences intra-familiales est également une priorité.

Typhanie Degois a renouvelé tout son soutien aux mères et aux professionnels oeuvrant pour la protection de l'enfance. En 2019, Typhanie Degois avait déjà co-signé une proposition de résolution visant la création d'une commission d'enquête sur le fonctionnement de l'ASE, une démarche qui s'est concrétisée depuis sous la forme d'une mission d'information à l'Assemblée nationale.

Pour être tenu informé de l'actualité de Typhanie Degois -> ICI