Menu

Aix-les-Bains et ses environs - Nouvelles mesures d'aide en faveur des entreprises

A Aix-les-Bains, comme ailleurs en Savoie, de nouvelles mesures sanitaires sont entrées en vigueur suite au placement du département en zone d'alerte le 23 septembre dernier. Ainsi, à compter du lundi 28 septembre 2020, un arrêté préfectoral a interdit les réunions et rassemblements familiaux ou festifs de plus de 30 personnes dans les établissements recevant du public afin de faire face à la propagation de la covid-19. 

Typhanie Degois Savoie Aix-les-Bains                                                                           Le département de la Savoie est en zone d'alerte


Face à l'aggravation de la situation épidémique en Savoie, de nouvelles dispositions pour les entreprises affectées par les mesures sanitaires en zones d'alerte ont été prises :

Renforcement du fonds de solidarité
Pour les établissements fermés administrativement, une aide mensuelle sera versée durant la période de fermeture, égale à la perte de chiffre d'affaires mensuel en 2020 par rapport au chiffre d'affaires mensuel de 2019 jusqu'à 10.000 euros, contre 1.500 euros auparavant.

Pour les entreprises des secteurs les plus affectés par la crise économique et qui sont nombreuses sur la commune d'Aix-les-Bains et ses environs, à savoir l'hôtellerie, la restauration, les cafés et bars ou encore de la culture, ainsi que les entreprises liées à ces secteurs, notamment l'événementiel, l'aide mensuelle maximale sera portée de 1.500 euros à 10.000 euros en cas de perte de chiffre d'affaires supérieure à 80%.

Exonération ou remise de cotisations sociales
Les entreprises et les travailleurs indépendants sont exonérés de cotisations sociales pendant la période de fermeture ou de restriction horaire ayant conduit à une perte de chiffre d'affaires de plus de 50%.

Pour les entreprises ne faisant pas l'objet d'une mesure sanitaire, mais dont l'activité est indirectement affectée, il est possible de solliciter, au cas par cas, une remise des cotisations auprès de l'URSSAF.

Prolongation du dispositif de chômage partiel
Pour les acteurs du secteur de l'hôtellerie et de la restauration, la prise en charge intégrale par l'Etat du chômage partiel est prolongée jusqu'au 31 décembre 2020.


Enfin, les entreprises conservent la possibilité de bénéficier de prêts garantis par l'Etat mais également de saisir le médiateur du crédit et le médiateur des entreprises.


Pour rester informé des actualités de Typhanie Degois en Savoie et à l'Assemblée nationale : ICI