Menu

Cinq ans à vos côtés

 

 

Le 18 mai 2022, Aix-les-Bains,

 

La législature s'achèvera dans quelques semaines. En 2016, je me suis engagée en politique avec la volonté de contribuer à un projet novateur dans l’intérêt de notre Pays, d’intégrer davantage les habitants dans la rédaction de la loi, d’agir pour le bien commun au-delà des clivages partisans trop souvent responsables du délitement de la France.

Avec mes valeurs et convictions, je me suis attachée à défendre avant tout l’intérêt des Français et de la Savoie, préférant l’action à la représentation, travaillant avec des personnalités de toute sensibilité politique.
Je suis particulièrement fière d’avoir porté la voix de l’Assemblée nationale sur un encadrement plus strict du détachement des travailleurs étrangers, d’avoir agi pour supprimer 60 articles de loi freinant le développement des entreprises, d’avoir défendu une meilleure prise en compte de la sensibilité des animaux dans la loi, d’avoir identifié les technologies d’avenir dans lesquelles investir pour protéger notre souveraineté technologique, d’avoir proposé de nombreux amendements pour assurer la sécurité des Français.
Force est de constater qu’aujourd’hui le Parlement devient une chambre d’enregistrement, au profit d’un pouvoir exécutif toujours plus centralisé, où j’ai eu à me confronter aux forces d’inertie dans la fabrique de la loi, à l’entre-soi d’un système bien établi, à la gouvernance par l’émotion du moment.

Comme je m’y étais engagée lorsque j’ai suscité votre confiance il y a cinq ans, je ne me représenterai pas lors des prochaines élections législatives, c’est pourquoi je n’ai demandé aucune investiture.
Durant le mandat que vous m’avez confié, j’ai eu l’opportunité d’échanger quotidiennement avec les forces vives de notre territoire et d’apprendre de vous, bénévoles, chefs d’entreprise, forces de l’ordre, agriculteurs, soignants, commerçants, pompiers, professeurs, artisans, habitants…. Avec beaucoup de gratitude, je vous suis reconnaissante de nos échanges et de nos actions communes.
La politique n’est pas un métier, mais un engagement temporaire en faveur de nos compatriotes. Je déplore que trop d’élus ou candidats professionnels se présentant à toutes les élections possibles ne s’en rappellent pas, et discréditent ainsi la politique.

Notre société est extrêmement divisée, de nombreux défis sont devant nous, ils sont aussi une opportunité afin de poser les fondations d'un renouveau, nous invitant, chacun, à nous mobiliser et à nous retrouver avec le souci du bien commun, plutôt que dans la défense d’intérêts particuliers.  Faute de quoi le dépérissement de notre société se poursuivra inexorablement.

Connaissant les multiples richesses et l’incroyable énergie dont regorgent notre Pays, je continuerai à m’investir dans le débat public grâce à la création prochainement d’un cercle de réflexion et d’action qui aura pour ambition d'être force de proposition dans les années à venir.
Souhaitant poursuivre l’héritage laissé par Dominique DORD qui a toujours fait le choix de l’union dans l’intérêt de notre territoire, et par Olivier DASSAULT, disparu il y a un an, dont l’esprit d’entreprendre et l'indépendance d’esprit nous manquent cruellement, je poursuivrai mon engagement afin de reconstruire un mouvement de droite d’idées et de projets, enracinés dans notre chère Savoie.