Menu

Billet du 5 novembre 2017

A l’Assemblée nationale ont commencé cette semaine, les discussions relatives aux dépenses pour l’année 2018. Un équilibre doit être trouvé : cesser le surendettement croissant de l’Etat tout en permettant l’investissement dans les secteurs clés tels que l’éducation, la transition écologique et l’agriculture. D’ailleurs, je recevrai demain plusieurs agriculteurs dont la FDSEA, suite notamment à un entretien avec le Ministère de la transition écologique à propos du Plan loup, mais aussi pour évoquer les problèmes rencontrés par les agriculteurs, notamment avec le foncier, l’installation des jeunes exploitants ou encore le retard dans le versement des aides.

Actuellement, d’autres sujets locaux nécessitent aussi un travail approfondi, en lien toujours avec les acteurs de notre territoire. La préservation de notre littoral et de notre biodiversité est une de mes priorités, d’autant plus que la Savoie a la chance d’avoir le 1er et le 7ème plus grands lacs naturels de France, ainsi que le Rhone. C’est pourquoi, avec les associations et élus locaux, nous demandons plus de garantie avant que la carrière d’Anglefort soit réouverte concernant l’itinéraire des camions, la pollution des poussières, la dégradation de notre environnement.
La question du Lyon-Turin est une question importante pour la mobilité et la mise des camions sur rails dans les années futures. Encore là, c’est avec les acteurs locaux et les députés de Haute-Savoie que nous échangeons afin de trouver la solution la plus pragmatique, avant les orientations qui seront données par la Ministre des transports début 2018.
J’ai également attiré l’attention du Secrétaire d’Etat au logement, Monsieur Denormandie, vis à vis de l’obligation des logements sociaux. Même si la nécessité de ceux-ci est incontestable, d’autant plus qu’une grande partie des Français y ont droit, l’Etat a tout intérêt à laisser le temps aux collectivités locales d’absorber ces nouvelles contraintes, notamment en Savoie où le territoire est sinueux.

Alors que la première permanence décentralisée a eu lieu hier, un nouvel atelier citoyens se réunira à La Motte-Servolex jeudi 9 novembre à la salle Bellevarde à 19h et sera animé par deux bénévoles. Avec mon équipe, nous travaillons sur les propositions sorties des deux premiers ateliers et un retour sur les actions concrètes à mener aura bientôt lieu.