Menu

Billet du 18 mars 2018

La situation préoccupante de Mayotte

Plus d’un mois après le début du mouvement de grèves et de blocages qui affecte le département de Mayotte, la situation reste extrêmement instable. La population est lassée d'avoir un Etat absent, les enfants ne peuvent plus aller à l'école, les habitants ne peuvent plus aller se soigner, les magasins sont cambriolés. La sécurité est la mission prioritaire d'un Etat, faute de quoi son autorité se retrouve contestée. L'immigration massive et clandestine de Mayotte n'a pas su être gérée. L'idélogie de l'ouverture et de l'accueil de populations étrangères a primé sur la sécurité des Français depuis trop d'années laissant place aujourd'hui à une situation de grande urgence. Face à cette situation trop sous-estimée, j'appelle le gouvernement a une prise de conscience immédiate. Aujourd'hui, Mayotte n'a pas besoin de grandes promesses, son territoire est en danger et doit donc être défendu par les forces de l'ordre françaises en nombre suffisant pour réinstaurer l'ordre public et faire appliquer les lois en vigueur.

 

Travail parlementaire

Depuis trop longtemps également, l'Etat n'a pas été à la hauteur en matière d'handicap. Les différentes structures qui accueillent enfants et adultes avec handicap mental sont trop peu nombreuses encore aujourd'hui, provoquant des situations de grande fragilité pour les personnes ayant besoin d'être prises en charge comme pour leurs familles qui se retrouvent souvent démunies. Il est important de faire en sorte qu'une personne avec handicap soit une opportunité, une richesse pour la France, en lui permettant de travailler, d'avoir une plus grande autonomie de vie. Toutefois, pour une telle ambition des structures doivent être en nombre suffisant pour réaliser ce travail.

 

Dans ce contexte, l'inauguration du nouvel internat de l'association les Papillons blancs de l'APEI d'Aix-les-Bains est une excellente nouvelle, 28 jeunes adultes vont ainsi pouvoir apprendre à vivre de manière plus autonome, les préparant au mieux à leur vie future. Un 4ème plan autisme est en cours d'écriture par la Secrétaire d'Etat Sophie Cluzel, j'ai attiré pleinement son attention sur le manque de structures en Savoie, le besoin de soutien aux familles, des propositions d'inclusion sociale.

Afin de préparer l'avenir et d'éviter de reproduire les erreurs commises, il est promordial de se tourner vers les générations futures. Dans le cadre du Parlement des enfants, la classe de CM2 de l'école de Tresserve doit rédiger une proposition de loi sur le thème de la protection de la biodiversité. Je me suis rendue lundi dans la classe afin de discuter avec les élèves sur la protection de la faune et de la flore, chez nous en Savoie et en France, mais aussi sur tous les continents alors que l'on sait que la 6ème extinction de masse a déjà commencée. Il y a sans nul doute, de la part de ces jeunes citoyens une prise de conscience sur la préservation de nos richesses.

Enfin, vendredi s'est tenu l'atelier citoyens du secteur d'Aix-les-Bains où avec les habitants, nous avons construit des propositions sur le thème de la santé et de la sécurité, thèmes qui feront l'objet de lois très prochainement. Retrouvez les prochaines actions sur le secteur d'Aix-les-Bains ici.