Menu

Billet 18 novembre : permanence de Voglans, réunion avec BTP Savoie, amendement adopté lors du PLF

Dans ce billet, je reviens sur le travail parlementaire de cette semaine abordant la permanence décentralisée de Voglans, la défense d'amendements en faveur de l'investissement dans les entreprises, la réunion avec la Fédération BTP Savoie à l'Assemblée nationale et des avancées du projet ferroviaire du Lyon-Turin.

Avant tout, je souhaiterais revenir sur la manifestation du 17 novembre à l'initiative du mouvement les gilets jaunes. La pression fiscale, pour les particuliers comme pour les entreprises, est trop importante aujourd'hui. La colère se cristallise sur le carburant, alors qu'objectivement il y a moins de taxes qu'en 2007. Depuis un an, en libérant l'économie l'objectif poursuivi est de revaloriser le travail et de financer les nombreux services publics dont bénéficient chaque Français. Les taxes que prélèvent l'Etat commencent à diminuer, comme les charges salariales ou la taxe d'habitation, et de nombreux chantiers restent à être menés dès à présent : réduire les dépenses publiques, développer concrètement de nouvelles énergies permettant de réduire notre dépendance énergétique, assurer un meilleur maillage territorial de la mobilité du quotidien. Manifester est bienvenu quand les règles sont respectées, quand il s'agit de bloquer, de dégrader et d'injurier, c'est inadmissible.

Mercredi s'est tenue une réunion avec la Ministre des transports Elizabeth Borne, au sujet des accès du projet ferroviaire Lyon-Turin avec les élus de Savoie. De manière unanime, nous avons expliqué à Madame la Ministre les enjeux environnementaux, de sécurité et de mobilité qui nous conduisent à soutenir le projet. Aujourd'hui, les accès couteraient 10 milliards d'euros, ce qui n'est pas raisonnable. Pourtant nous avons besoin d'accès efficaces si nous voulons rentabiliser le tunnel qui a couté plus de 2 milliards d'euros à la France. C'est pourquoi, nous avons proposé à la Ministre de retravailler le phasage en réduisant les coûts par deux et en ne retenant que le tracé strictement nécessaire pour des raisons écologiques et de dépenses publiques. Nous avons été entendu, un travail collectif reste à mener afin que ce projet réponde aux besoins des Savoyards, et non à des fins politiques.

Cette semaine, j'ai accueilli à l'Assemblée nationale une délégation de la Fédération BTP Savoie présidée par René Chevalier. La réunion de travail a été l'opportunité d'évoquer le manque de personnel qui conduit à freiner l'activité des entreprises. Mais aussi, les différents prélèvements qui fragilisent la compétitivité des entreprises et entraînent la liquidation de celles-ci dans de trop nombreux cas. La réforme de l'assurance chômage est aujourd'hui indispensable afin de permettre aux personnes éloignées de l'emploi d'y retourner et aux entreprises d'embaucher plus facilement. 

Typhanie Degois BTP Savoie

 

Pour soutenir les entreprises, notamment pour renforcer leur fonds propres, j'ai défendu 3 amendements cette semaine dans le cadre du projet de loi de finances pour 2019. Les deux premiers visaient à renforcer la réduction fiscale de l'IR-PME, de 18% à 25%, afin d'inciter les Français à investir dans les petites et moyennes entreprises. Le troisième proposait d'appliquer les mêmes avantages aux sociétés en participation qu'aux autres formes de société.

Typhanie Degois Savoie

La dernière permanence décentralisée a eu lieu à Voglans ce samedi, l'occasion d'échanger avec les habitants et les élus locaux de leurs demandes et propositions. Je remercie le conseil municipal de Voglans pour son accueil et comme je m'y étais engagée, les permanences décentralisées pour l'année prochaine permettront d'aller dans de nouvelles communes des 85 qui composent la circonscription.