Menu

Un plan de prévention santé pour les chefs d'entreprise avec CAPEB Savoie

Suite à une alerte lancée par la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment, représentée dans le département par la CAPEB Savoie, Typhanie Degois tient à apporter tout son soutien aux chefs d'entreprise. Dans ce sens, Typhanie Degois a déposé une question écrite auprès de la Ministre des solidarités et de la santé, Madame Agnès Buzyn, concernant la dégradation de l'état de santé des dirigeants des TPE-PME, notamment dans le BTP.

Typhanie Degois CAPEB Savoie

Détérioration de l'état de santé des dirigeants

La Chambre nationale de l'artisanat, des travaux publics et paysagistes ainsi que le pôle d'innovation Iris-ST ont publié, le 15 mai dernier, le baromètre Art Santé BTP, confortant ainsi l'article de la revue relayée par la CAPEB Savoie. Il révèle, pour l'année 2017, une nouvelle détérioration de l'état de santé des artisans du secteur du bâtiment et travaux publics. Une des raisons réside dans l'intensification des rythmes de travail hebdomadaire. 63% des artisans déclarent travailler plus de 50 heures par semaine.

Le constat est partagé dans les autres secteurs d'activités. Le quatrième baromètre portant sur la santé des dirigeants, publié en avril 2018 par la fondation d'entreprise MMA, met en avant l'impact de plus en plus lourd de l'organisation des journées des entrepreneurs sur leur moral. Un dirigeant sur quatre se sent "sous pression" en permanence, entrainant fatigue, lassitude et trouble du sommeil.

 

Un dispositif médical peu suffisant

Les conséquences sont indéniables sur les performances de l'entreprise.

Or, Typhanie Degois précise qu'il n'existe aujourd'hui qu'un seul dispositif, prenant en charge un suivi médical obligatoire des dirigeants. Mis en place par la sécurité sociale indépendante, il porte sur une prise en charge de seulement trois bilans de santé sur l'ensemble de la carrière du dirigeant. Ce dispositif apparait ainsi insuffisant et l'enjeu est important car des centaines de milliers d'emplois dépendent de l'état de santé de ces chefs d'entreprise.

Dans ces conditions, Typhanie Degois demande la mise en place d'un plan de prévention afin d'anticiper les troubles de santé chez les dirigeants d'entreprise.