Menu

Typhanie Degois, Députée de Savoie, soutient un accompagnement renforcé des entreprises

Dans le cadre des travaux menés par le groupe d'études startup, pme et eti de l'Assemblée nationale que co-préside Typhanie Degois, la députée de Savoie a participé mardi 23 mars 2021 à une table ronde avec des acteurs économiques. L'objectif de cette réunion était de pouvoir échanger sur les enjeux liés à l'accompagnement et au financement des entreprises ainsi que sur le mouvement pour une économie bienveillante.

La vocation du groupe d'études startup, pme et eti est de réunir les parlementaires concernés par les enjeux économiques et de créer des passerelles entre le monde de l'entreprise et la politique. Dans ce cadre, le groupe d'études organise régulièrement des réunions thématiques avec les acteurs économiques sur des sujets en lien avec l'actualité parlementaire.

Typhanie Degois, Députée de Savoie, Raise
Cette table-ronde s'est tenue en présence de Madame Véronique Louwagie, Députée de l'Orne et co-Présidente du groupe d'études, de Madame Clara Gaymard et de Monsieur Gonzague De Blignières, cofondateurs du groupe Raise, de Monsieur Riadh Alimi de l'entreprise Finfrog, de Monsieur Mathieu Gardies de la société Hype et de Monsieur Matthieu Gufflet d'EPSA

Fondé en 2013, le groupe RAISE s'investit dans une finance engagée et responsable. Les entreprises accompagnées reversent ainsi la moitié de leur intéressement dans un fonds visant à soutenir les startups afin de créer des synergies entre les différents acteurs. 
Lors de la rencontre, les dirigeants d'entreprises ont mis l'accent sur la nécessité de soutenir des initiatives d'accompagnement variées. En effet, sur le modèle proposé par RAISE, les dispositifs de soutien ne sont pas uniquement financiers. Ils peuvent s'appuyer sur la mise en relation avec d'éventuels partenaires, sur des conseils et sur un soutien humain. Parmi les valeurs prônées par l'ensemble des entreprises, la parité constitue un leitmotiv et plus de 30% des entreprises accompagnées sont aujourd'hui dirigées par des femmes.

Enfin, le mouvement pour une économie bienveillante a été présenté aux parlementaires. Lancé il y a 3 ans, ce mouvement compte actuellement près de 4800 entreprises qui s'engagent ensemble afin de partager une partie de leurs ressources et d'associer leurs salariés à des projets communs.

Pour rester informé de l'actualité de Typhanie Degois à l'Assemblée nationale et en Savoie -> ICI