Menu

TRIBUNE : ROUVRONS LES RESTAURANTS AU DÉJEUNER

Avec 41 députés, Typhanie Degois a cosigné une tribune appelant à réouvrir les restaurants pour le déjeuner. Cette tribune transpartisane se fonde sur les principes d'apprendre à vivre avec le virus et de réparer une injustice.

Extrait : "Nous, parlementaires et restaurateurs, demandons au Premier Ministre Jean Castex d’étudier la réouverture des restaurants le midi, pour ceux qui en font la demande. En effet, alors que certains salariés peuvent déjeuner dans leurs restaurants d’entreprises, d’autres sont contraints de se restaurer dehors ou dans leurs bureaux : ces lieux ne sont pas adaptés et ne permettent pas à chaque salarié de prendre une pause convenable, d’avoir une coupure raisonnable dans leur journée de travail ! (...)
Nous en appelons au Premier Ministre afin que ces établissements rouvrent à partir du 30 mars, ceci avec les procéduressanitaires adéquates. Une telle mesure permettrait un juste équilibre entre protection sanitaire et relance économique !".

 

restaurant ouverture 

Apprendre à vivre avec le virus

Selon l'OMS, la pandémie actuelle ne s'achévera pas en 2021, nous devons donc apprendre à vivre avec le virus. Alors que le secteur de la restauration connaît un risque de 30% de dépôt de bilan cette année, nous devons aider les restaurateurs et leurs collaborateurs et anticiper l'avenir. Il est essentiel que les restaurants puissent garder un lien avec leur clientèle, après quatre mois de fermeture sans visibiité sur une date prochaine de réouverture. Au delà de ce secteur, c'est un soutien aux acteurs économiques en amont, comme les viticulteurs et les grossistes, qui sont touchés également par la fermeture des restaurants. Avec un protocole sanitaire strict, nous avons le devoir de faire confiance aux professionnels qui ont déjà à plusieurs reprises démontraient leur sens des responsabilités.

Réparer une injustice

Alors que les restaurants d'entreprises sont ouverts, les collaborateurs de plus petites entreprises se trouvent sans solution pour déjeuner le midi. Aujourd'hui, les cantines sont ouvertes, des repas familiaux ont lieu, et c'est une bonne chose. Qu'est ce qui empêcherait alors de rouvrir les restaurants dans le même temps ?


Cette tribune appelle au bon sens et à la confiance pour donner de l'espoir à toute une profession qui n'attend qu'une concertation afin de mettre en place les protocoles sanitaires nécessaires permettant de travailler à nouveau.