Menu

Réforme de la santé et fin des déserts médicaux en Savoie

Adopté avec 349 voix à l'Assemblée nationale, le projet de loi relatif à l'organisation et à la transformation du système de santé porte pour ambition de réformer le système de santé français. L'objectif prioritaire du texte est de lutter contre la désertification médicale que certains territoires français connaissent, et notamment en Savoie. En préparation de l'examen du projet de loi, Typhanie DEGOIS, Députée de Savoie, a ainsi rencontré l'ordre des infirmiers des 2 Savoie et avait sollicité de nombreux acteurs locaux intervenant dans le domaine de la santé.

 

Santé Savoie Typhanie Degois

 

Les mesures importantes :

  • Modernisation des carrières des professions médicales afin d'augmenter de 20 % le nombre de médecins formés chaque année :
    • Suppression du "numerus clausus" à compter de la rentrée 2020 et du concours plafonnant le nombre d'élèves admis en deuxième année,
    • Diversification des profils admissibles en deuxième année grâce au développement des passerelles entre les filières, 
    • Extension du régime permettant de rémunérer au SMIC les étudiants en médecine qui acceptent de travailler en zone tendue,

 

  • Amélioration de l'accès aux soins de proximité :
    • Labellisation de 500 à 600 hôpitaux de proximité d'ici 2022 afin d'accueillir les soins du quotidien,
    • Création des projets territoriaux de santé afin mieux coordonner les offres de soins spécifiques à chaque territoire,
    • Création de 4 000 postes d'assistants médicaux auprès des médecins libéraux d'ici 2022,
    • Habilitation donnée aux pharmaciens afin de délivrer sans ordonnance certains médicaments actuellement sous ordonnance,
    • Possibilité pour les infirmiers de modifier certaines posologies de traitement, 

 

  • Développement du numérique :
    • Création d'un espace numérique de santé dédié à chaque patient, comprenant son dossier médical, les données relatives au remboursement de ses dépenses de santé, ainsi que la possibilité de gérer ses données personnelles de santé,
    • Extension de l'activité à distance pour les professionnels paramédicaux,

 

Le projet de loi ainsi adopté en première lecture à l'Assemblée nationale doit désormais être examiné par le Sénat dans le cadre de la navette parlementaire.

 

Rester informé de l'évolution de la proposition de loi -> ici