Menu

Ma Santé 2022 : Le plan d'urgence en faveur des hôpitaux présenté

Après plusieurs mois de grève des urgences, une manifestation a été organisée jeudi 14 novembre, par les personnels de santé des établissements publics contre leurs conditions de travail et afin d'obtenir de nouveaux moyens financiers. Depuis plusieurs années, l'hôpital doit faire face à de fortes contraintes budgétaires menant progressivement à l'asphyxie des personnels soignants et des services. 

Le département de la Savoie n'échappe pas à ce constat : les services d'urgence sont débordés, le manque de personnels de santé se fait ressentir afin de faire face à une démographie croissante et vieillissante et le manque d'investissements financiers ne favorise pas de bonnes conditions de travail. 

Le 16 juillet 2019, l'Assemblée nationale adoptait définitivement le projet de loi relatif à l'organisation et à la transformation du système de santé, avec pour objectifs de pallier la saturation des urgences, de lutter contre les déserts médicaux et de garantir l'accès aux soins sur l'ensemble du territoire. Aussi, et afin de répondre davantage à la contestation sociale, un plan d'urgence en faveur de l'hôpital a été dévoilé par le Premier Ministre, Monsieur Édouard Philippe ainsi que la Ministre des Solidarités et de la Santé, Madame Agnès Buzyn, ce mercredi 20 novembre 2019.

 

Santé

 

Les mesures annoncées dans le cadre du plan d'urgence

  • Renforcer l'attractivité des métiers et fidéliser les soignants

Mise en place d'une prime d'engagement revalorisée pour les métiers en tension, comme les médecins et paramédicaux. Le contrat d'engagement dans le service public va être étendu pour les étudiants afin de les accompagner dans leurs débuts de carrière. Diverses primes seront mises en place afin de renforcer l'attractivité des hôpitaux situés dans les territoires en tension et de revaloriser le métier d'aide-soignant, notamment à Paris et la petite couronne. Le statut de médecin à l'hôpital va être revu. Enfin, une enveloppe de 200 millions d'euros sera mise à la disposition des hôpitaux pour valoriser financièrement les personnels de santé représentant une prime annuelle de 300 euros pouvant concerner jusqu'à 600 000 personnels.

  • Lever les blocages de l'hôpital public

Ce plan vise à renforcer le dialogue et le sens du collectif au sein des hôpitaux en intégrant le personnel soignant dans la gouvernance. Les procédures administratives vont être allégées et une plus grande confiance sera accordée aux équipes de soins. L'intérim médical nuisant à la qualité des soins et à la cohésion d'équipe, des contrôles vont être mis en place dès fin 2019.

  • Réinvestir dans l'hôpital en lui donnant de nouveaux moyens et de la visibilité dans le temps

Le plan d'urgence implique un investissement financier afin d'accompagner la transition. Cela se traduira notamment par une reprise d'une partie de la dette des hôpitaux à hauteur de 10 milliards d'euros sur 3 ans, et par l'attribution de moyens supplémentaires entre 2020 et 2022 afin de permettre au monde hospitalier d'investir dans du matériel indispensable au travail des soignants au quotidien.

 

Ce plan devrait aboutir à la présentation et à l'examen au Parlement d'un projet de loi d'ici la fin du premier semestre 2020.

A cet effet, Typhanie Degois, Députée de Savoie, s'est mobilisée en faveur de l'hôpital en Savoie. A l'issue d'une rencontre avec les personnels du SAU de Chambéry en septembre 2019 et d'un rendez-vous avec la Direction du Centre Hospitalier Métropôle Savoie (CHMS), Typhanie Degois alertait la Ministre des Solidarités et de la Santé, Madame Agnès Buzyn, par le biais d'une question écrite sur les mesures qu'elle comptait mettre en œuvre afin de soulager ces professionnels, à travers notamment, l'ouverture de maisons médicales de garde. Madame la Députée a également sollicité le Gouvernement afin que davantage de moyens soient alloués au CHMS, et rencontrera très prochainement des représentants syndicaux du CHMS, pour échanger avec eux,notamment sur les mesures récemment annoncées.

Pour rester informé de l'actualité -> ICI