Menu

Loi de financement de la sécurité sociale pour 2022 : en faveur d'une meilleure valorisation du travail en Savoie

Lors de l'examen du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2022 à l'Assemblée nationale, Typhanie Degois, députée de Savoie, est intervenue en portant plusieurs amendements afin de mieux rémunérer le travail, de soutenir les plus fragiles et de faciliter l'accès aux soins pour tous.

Les mesures phares du projet de loi
En 2022, le déficit de la Sécurité sociale devrait s'établir à 21,6 milliards d'euros, contre 34,6 milliards d'euros en 2021. Le projet de loi qui a été examiné la semaine dernière prévoit notamment :
- le versement en temps réel du crédit d'impôt et des aides sociales liées aux services à la personne,
- l'amélioration de la protection sociale des travailleurs indépendants,
- l'extension des mesures du Ségur de la santé pour les personnels soignants du secteur médico-social évaluée à 2 milliards d'euros, qui s'inscrit dans la continuité de l'action menée par Madame Degois depuis de longs mois,
- la simplification de l'accès aux soins visuels.

Les propositions de Typhanie Degois, députée de Savoie
Typhanie Degois est intervenue afin de protéger nos compatriotes les plus modestes. Suite à la hausse de la contribution sociale généralisée (CSG) en 2018, une mesure de lissage a été mise en oeuvre afin de permettre aux personnes d'être soumises au taux supérieur de CSG lorsque le seuil de revenus était dépassé pendant deux années consécutives. Toutefois, cette disposition ne s'applique pas aux personnes exonérées de CSG et qui deviendraient, pendant un an, redevables de la contribution. Par souci d'égalité, Madame la députée a donc proposé d'étendre l'effet de lissage à tous.



Typhanie Degois a également proposé un amendement qui visait à répondre aux difficultés de recrutement rencontrées par certains secteurs comme l'hôtellerie, la restauration, voire des commerces par la mise en place d'une modulation des taux de cotisations sociales en fonction des horaires de travail. Il pourrait alors être envisagé une réduction du taux de charges sociales en fin de journée, permettant de revaloriser le salaire proposé aux collaborateurs, et par conséquent de répondre aux besoins de recrutement de personnel.

Typhanie Degois a aussi porté un amendement visant à exonérer les entreprises de charges sociales lors de l'embauche d'un salarié pendant un an. L'objectif est de faciliter le recrutement en limitant le coût du travail et d'inciter les entreprises à se développer sans pénaliser leur trésorerie.

Enfin, Typhanie Degois a cosigné une série d'amendements concernant la suppression de la sur-cotisation salariale pour les sapeurs-pompiers professionnels ou la mise en place d'une exonération de cotisations sociales sur les revenus des médecins dans les zones sous-dotées en praticiens pour lutter contre les déserts médicaux.

PLFSS 2022 - Députée de Savoie
L'ensemble des propositions portées par Typhanie Degois s'inscrit dans la continuité de son action et des échanges menés avec les Savoyards, notamment lors des visites d'entreprises, des Conseils des entreprises qu'elle organise en Savoie et au cours desquels les difficultés de recrutement ont été mises en avant, tout comme lors de sa rencontre avec les services de Pôle Emploi

Pour rester informé de l'actualité de Typhanie Degois en Savoie et à l'Assemblée nationale -> ICI