Menu

Hausse excessive des tarifs d'autoroutes en Savoie

Typhanie Degois, députée de Savoie, est cosignataire d'une proposition de résolution tendant à la création d’une commission d’enquête relative à la privatisation des concessions autoroutières. Suite à de nombreux constats effectués sur la hausse des tarifs des péages, cette commision a pour but de faire un contrôle politique et un bilan de la situation du réseau autoroutier français.

 

C'est quoi une commission d'enquête ?

 

Les dates clés pour comprendre la situation :

 

2000 : Le gouvernement confie une grande partie du réseau autoroutier à 7 concessionnaires privées.

2006 : Une hausse constante des tarifs des péages se fait ressentir en Savoie comme sur le réseau national.

2013 : La Cour des Comptes déplore la forte hausse des tarifs des péages.

2014 : Un avis de l’Autorité de la Concurrence fut remis à la Commission des Finances de l’Assemblée Nationale pour dénoncer des tarifs impactant directement le pouvoir d'achat des citoyens.

2017 : L'Etat annonce un plan d'investissement autoroutier pour un montant de plus de 800 millions d'euros.

2018 : L'Etat valide la hausse des prix des péages de 2% tenant compte de l'inflation.

 

Les causes de mécontentements :

 

Savoie Le prix de vente des portions d’autoroutes a été sous-évalué de 10 milliards d’euros selon le rapport de la Cour des comptes.

Savoie Les sociétés privées ont pour objectifs leur intérêt personnel, et non pas l’intérêt général. Pour rentabiliser leur investissement elles ont procédé à la suppression de 6000 emplois, et à la hausse des tarifs des péages.

Savoie Les tarifs devaient être alignés ou très légérement supérieurs à l’inflation. Or, pendant ces 10 dernières années, les tarifs ont augmenté de près de 20%, ne respectant pas l'engagement concédé.

 

Les conséquences :

Savoie péage

Les citoyens doivent supporter une hausse tarifaire substantielle. Elle est la conséquence de cette situation monopolistique des concessions autoroutières privées, et également du nouveau plan d'invetissement validé par le Conseil d'Etat. Ce dernier prévoit la construction et l'aménagement des autoroutes intégrant la création de places de covoiturages. Ce sont donc les contribuables qui vont les financer.

 

Cette politique tarifaire impact directement la sécurité routière, la santé publique et l’environnement. Elle dissuade les automobilistes d’emprunter les autoroutes, bien qu'elles soient le moyen le plus sécuritaire. Elles enregistrent un taux de 2% tués par milliard de kilométres parcourus, contre 7,3% tués sur le reste du réseau routier français.

 

 

 

 

Savoie Rester informé de l'avancée du projet ou suivre l'actualité en Savoie.