Menu

Glyphosate et pesticides: Typhanie Degois demande les résultats du plan Écophyto

Typhanie Degois est intervenue auprès de Barbara Pompili, Ministre de la Transition écologique, pour connaître les résultats du plan Écophyto II+. Les premiers objectifs visant à réduire l'usage des pesticides et du glyphosate étaient fixés à 2020. Or, la visibilité sur les résultats obtenus s'arrêtent à l'année 2019.

La diminution de l'usage des produits phytopharmaceutiques, appelés plus communément pesticides, et du glyphosate est, depuis plusieurs année, une préoccupation majeure des citoyens. Ayant des effets néfastes sur la santé et la biodiversité, les pesticides et le glyphosate, destinés à un usage agricole font l'objet de mesures portées par le Gouvernement depuis 2011. Le plan Écophyto II+ lancé en 2018 inscrit un objectif de réduction d'utilisation de pesticides de 50% avant 2025 et l'arrêt complet de l'usage de glyphosate avant 2022. Le plan Écophyto II+ vient renforcer les deux programmes précédents, dans le but d'accompagner les agriculteurs vers une agriculture biologique et d'assurer la transition avec la fin de pratiques impliquant des pesticides. 71 millions d'euros sont consacrés chaque année à la réalisation du plan Écophyto sur l'ensemble du territoire. Cette enveloppe est financée en partie par une redevance fixée sur les ventes de pesticides. 

Typhanie Degois a déposé une question écrite demandant les derniers résultats du plan Écophyto depuis 2019. L'objectif est aussi de savoir si les engagements pris par le Gouvernement en la matière sont bien respectés, et quelles nouvelles actions sont proposées si les objectifs n'ont pas été remplis. Répondant à une obligation européenne afin de rendre compatible une juste utilisation des pesticides avec le développement durable, les États membres de l'Union européenne ont dû organiser des plans d'actions nationaux comprenant des objectifs quantifiables et un calendrier précis. En 2020, le Ministère de la Transition écologique avait fixé pour objectif de réduire de 20% l'utilisation des pesticides et la fin du glyphosate pour les principaux usages. Actuellement à mi-parcours, il est plus que nécessaire de connaître le taux de réalisation des objectifs et le respect des échéances définies. 

 

glyphosate

 

En déposant une question écrite sur le plan Écophyto, Typhanie Degois poursuit son engagement en faveur d'une agriculture raisonnée. Typhanie Degois était déjà intervenue auprès du Ministre de l'Agriculture et de l'alimentation pour alerter de l'utilisation du glyphosate par les particuliers et la possibilité de les acheter sur des plateformes de vente en ligne

Pour rester informé de l'activité de Typhanie Degois à l'Assemblée nationale et en Savoie -> ICI