Menu

Engagement de l'Etat concernant la réalisation des voies d'accès du Lyon-Turin

Mardi 25 mai 2021, Typhanie Degois est intervenue auprès du Gouvernement sur les priorités à tenir par l'Etat concernant le projet ferroviaire du Lyon-Turin. Pour Madame le Députée, la réalisation des voies d'accès est nécessaire pour désengorger la ligne historique bordant les rives du Lac du Bourget, mais aussi permettre une utilisation optimale du tunnel de base.


Intervention de Typhanie Degois concernant la réalisation des voies d'accès au tunnel du Lyon-Turin.


Dans la continuité des engagements pris lors de la loi d'orientation des mobilités, prévoyant que le phasage des accès au tunnel du Lyon-Turin doit être établi d'ici 2023, Typhanie Degois a, une nouvelle fois, alerté le Ministre chargé des transports, Monsieur Jean-Baptiste Djebbari, sur l'avancée des voies d'accès côté Français. En mars dernier, un accord conclu entre le Parlement européen, la Commission et de le Conseil de l'Union européenne, est venu renforcer la participation européenne à ce projet. Au cours des prochaines semaines, le taux de cofinancement de l'Union européenne devrait passer à 55% du projet contre 40% actuellement.

Cependant, malgré le soutien renforcé de l'Europe, et tandis que la réalisation des accès côté italien est bien engagée, la France semble accuser un certain retard. Par conséquent, selon Typhnie Degois, il est urgent que le Gouvernement réaffirme son attachement à ce projet. C'est en ce sens que Madame la Députée est intervenue à l'Assemblée nationale. Au cours de son intervention, Typhanie Degois a également souligné les enjeux liés à la voie historique. La modernisation de cette ligne en Dijon et Modane, traversant de nombreuses agglomérations en Savoie, ne doit constituer qu'une solution provisoire, au risque de venir saturer les rives du plus grand lac naturel de France.

En réponse, le Ministre des transports a confirmé l'engagement de l'Etat français dans ce chantier, tout en précisant que la modernisation de la ligne historique pour 700 millions d'euros ne remettait pas en cause la réalisation des voies d'accès au tunnel. Madame Degois salue cette annonce mais rappelle que l'ensemble des acteurs concernés par ce projet, particuliers, entreprises et collectivités territoriales, ont besoin de visibilité en la matière.

Lyon-Turin Réunion Assemblée nationale

Cette intervention s'inscrit dans la poursuite des actions de Madame la Députée, tant à l'Assemblée nationale qu'en Savoie. En effet, dès 2018, Madame Degois s'était notamment rendue sur le chantier, et avait organisé une réunion avec les députés concernés par le projet.

Pour rester informé de l'actualité de Typhanie Degois en Savoie et à l'Assemblée nationale -> ICI