Menu

CHMS : intervention sur les moyens alloués aux urgences

A l'occasion d'un débat portant sur les personnels hospitaliers en grève, organisé dans le cadre de la semaine de contrôle du Gouvernement à l'Assemblée nationale, Typhanie Degois a interrogé la ministre des Solidarités et de la Santé, Madame Agnès Buzyn, sur les mesures en faveur des services de médecine d'urgence à l'hôpital. Cette intervention fait suite à différentes rencontres entre Madame la Députée et les personnels du centre hospitalier Métropole Savoie (CHMS)

 

 

En effet, ces derniers mois, Madame la Députée a reçu à plusieurs reprises les personnels du CHMS afin d'échanger sur leur situation et recueillir leurs demandes. En septembre dernier, elle a rencontré des infirmiers et des assistants de régulation médicale du service d'accueil des urgences (SAU) afin de revenir sur les difficultés liées à l'augmentation du nombre de patients accueillis aux urgences ces dernières années. Suite à cette rencontre, Madame la Députée avait interrogé, par le biais d'une question écrite, la ministre des Solidarités et de la Santé sur l'exercice de la mission de service public des soins par les médecins libéraux permettant, entre autres, de suppléer les services d'urgences mais qui se révélait difficilement accessibles aux patients, en raison notamment d'horaires d'ouverture restreints.

Dans la continuité de ce dialogue avec les personnels hospitaliers de la Savoie, Madame Degois a également rencontré le directeur du CHMS afin d'échanger sur la situation et les enjeux particuliers en matière de santé sur le territoire. En novembre dernier, Typhanie Degois a également reçu les représentants de différents syndicats de personnels de l'hôpital de Chambéry.

Typhanie Degois CHMS

Aussi, à l'occasion de cette intervention le 6 février 2020, à l'Assemblée nationale, et suite à ces différents entretiens, Madame la Députée a interrogé le Gouvernement sur la manière dont il entend déployer le pacte de refondation des urgences, lancé en septembre dernier, avec l'objectif de désengorger ces services surchargés, afin d'assurer une qualité de soins aux patients et de meilleures conditions de travail pour les personnels médicaux et non-médicaux.

Typhanie Degois a également alerté le Gouvernement sur la nécessité de renforcer les effectifs médicaux et paramédicaux dans le département de la Savoie durant les périodes hivernales. En effet, selon le dernier recensement de l'INSEE, la population en Savoie est de 431 174 habitants. Toutefois, la préfecture du département rappelle que le territoire est sujet à une forte variation de population saisonnière durant les périodes hivernales, la Savoie pouvant voir sa population plus que doubler pour dépasser le million d'habitants chaque hiver. Pourtant, les services de santé connaissent peu de renforts, entrainant dès lors des difficultés pour les patients et les personnels de l'hôpital, notamment du CHMS. 

Suite à cette intervention, Madame la Ministre Agnès Buzyn est revenue sur les apports du pacte de refondation des urgences. Lancé en septembre 2019 avec un budget de 750 millions d'euros jusqu'en 2022, il a pour objectif de revoir l'organisation de ces services et soutenir son personnel tout en améliorant les soins délivrés. Ce plan aurait permis à 40 000 professionnels non-médicaux des urgences de bénéficier depuis quelques mois d'une prime mensuelle de 100 euros, le financement de cinquante maisons médicales de garde sur le territoire en 2019 et l'allocation de crédits dédiés à l'admission des personnes âgées à l'hôpital sans passage par les services d'urgences.

Par ailleurs, la Ministre est également revenue sur les investissements qu'ont permis ce plan à l'échelle locale et qui représentent 1,5 million d'euros d'aides nationales allouées en Savoie pour les hôpitaux et leurs urgences. Cela a notamment permis l'achat de nouveaux matériels pour les urgences du CHMS et un renfort d'effectifs mis en place pour la régulation médicale. 

typhanie degois CHMS

Pour rester informé de l'actualité -> ICI