Menu

Brexit : quelles conséquences pour le tourisme en Savoie ?

Mardi 2 février 2021, en commission des affaires économiques, Typhanie Degois a interrogé Michel Barnier sur les conséquences du Brexit pour le tourisme, en France et plus particulièrement dans notre département. Michel Barnier, ancien ministre, et ancien Président du Conseil Général de la Savoie et actuellement négociateur européen du traité sur les relations futures entre l'Union européenne et le Royaume-Uni.




 

Ce projet de traité vise à établir les  relations entre le Royaume-Uni et les pays de l'Union européenne dans différents domaines : circulation des personnes, échanges commerciaux, transports... S'agissant du tourisme, les formalités seront renforcées puisque les touristes britanniques ne pourront plus circuler sans présentation d'un passeport valide, ce qui pourrait avoir d'importantes conséquences, en France et en Savoie.

En effet, Typhanie Degois a rappelé que la clientèle britannique représente, hors période de crise sanitaire, près de 500 000 touristes par an en Savoie, principalement dans les stations de ski. Cela constitue une part importante de la clientèle totale et contribue fortement au développement économique du territoire. Avec le Brexit, la circulation des touristes britanniques risque d'être moins aisée, ce qui pourrait représenter un manque à gagner important pour l'économie savoyarde. Cette situation s'ajoute aux difficultés liées à la crise sanitaire, dans un département où le tourisme représente 16% de l'emploi.

 

Savoie

 

Michel Barnier a indiqué que, s'agissant du tourisme de courte durée, les formalités seraient minimales, ce qui devrait permettre de faciliter la venue des britanniques dans les stations de ski savoyardes, lorsque la crise sanitaire le permettra. L'intégralité de l'audition est disponible à cette adresse.

Typhanie Degois reste mobilisée en faveur du tourisme en Savoie. En novembre dernier, elle a cosigné un courrier à l'attention du Premier ministre demandant la poursuite du dialogue avec les entreprises de la montagne pour envisager l'ouverture des remontées mécaniques. Plus récemment, elle est intervenue auprès du ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance pour que les mesures d'aide allouées aux entreprises affectées par la fermeture des remontées mécaniques soient étendues aux communes situées à proximité du domaine skiable Savoie Grand Revard

Pour rester informé de l'actualité de Typhanie Degois, en Savoie et à l'Assemblée nationale : ICI