Menu

Bioéthanol et mesures en faveur d'une mobilité du quotidien

Tandis que la transition écologique se situe au coeur de la loi d'orientation des mobilités, de nombreuses solutions alternatives à l'essence existent, tel que le bioéthanol. 

Madame Typhanie DEGOIS maintient son engagement en faveur d'une mobilité propre et considère le bioéthanol comme l'une alternative possible aux énergies fossiles.

En effet, le bioéthanol présente de nombreux avantages puisque son coût est moindre et représente potentiellement un gain de 600 euros pour 10 000 kilomètres parcourus, la pollution est moins importante selon une étude commandée par la Commission européenne en 2017, et ce biocarburant peut-être produit en France. 

Toutefois, l'utilisation de bioéthanol n'est pas suffisamment répandue en France en raison de contraintes législatives et réglementaires trop restrictives qui limitent le développement de cette technologie, et d'un manque d'infrastructures dans les stations service.

Dès lors, Madame la Députée est intervenue auprès du Ministre de la transition écologique et solidaire, Monsieur François DE RUGY, afin que des incitations puissent être mises en place au niveau national en faveur du bioéthanol, et ainsi, développer l'installation des boitiers de conversion.

Retrouvez la question déposée ici.

 

Typhanie DEGOIS - bioéthanol

Cette intervention s'inscrit dans la continuité d'une proposition de loi, déposée à l'Assemblée nationale et cosignée par Typhanie DEGOIS, afin de favoriser le développement des pompes de biocarburant et des points de recharge électrique à compter du 31 décembre 2019.

La loi d'orientation des mobilités, qui sera examinée au début de l'année 2019, sera notamment l'occasion d'aborder la législation encadrant le bioéthanol, le biométhane carburant ou encore la conversion de véhicules thermiques en véhicules électriques. Le projet de loi a pour objectif de favoriser les  transports du quotidien en donnant de nouveaux outils à la mobilité, notamment dans les zones péri-urbaines et rurales.

Par ailleurs, un atelier citoyens est organisé sur le thème de la mobilité le jeudi 31 janvier 2019 de 18h30 à 20h00, à la salle capitulaire à Pont-de-Beauvoisin afin de recueillir les propositions et besoins sur le projet de loi à l'étude.