Menu

Aix-les-Bains et ses environs : un soutien aux opticiens indépendants à l'initiative de Typhanie Degois

À l'initiative de Typhanie Degois, Députée de Savoie, une vingtaine de parlementaires ont adressé ce jour un courrier au Ministre des Solidarités et de la Santé, Monsieur Olivier Véran, afin de l'alerter sur les difficultés rencontrées par les opticiens indépendants dans les territoires, à Aix-les-Bains et ses environs notamment. En mars dernier, Typhanie Degois avait déjà attiré son attention sur ce sujet au moyen d'une question écrite.

 

Les difficultés rencontrées par les opticiens dans la mise en oeuvre du dispositif 100% Santé

Le dispositif 100% Santé prévu par la loi de financement de la sécurité sociale pour 2019, permet, depuis le 1er janvier 2020, la prise en charge intégrale de certaines montures et certains verres pour les assurés, dans le but de faciliter l'accès de tous les Français à des équipements de santé.

Toutefois, comme les députés le rappelent dans le courrier adressé au Ministre de la Santé et des Solidarités, les opticiens constatent de nombreuses difficultés d'ordre technique dans la mise en oeuvre de ce dispositif, ralentissant l'effectivité de cette réforme. En effet, la prise en charge de certains dossiers et la mise en oeuvre du tiers-payant par les organismes complémentaires d'assurance maladie serait impossible sans la communication par les opticiens de certaines données de santé de l'assuré. Or cette pratique est illégale puisqu'elle consiste à divulguer des données protégées par le secret médical. Des retards dans l'accès des Français à des équipements optiques sont également occasionés par ces difficultés techniques.

Dès lors, Typhanie Degois et les parlementaires cosignataires de ce courrier appellent le Ministre des Solidarités et de la Santé, à intervenir pour faciliter la prise en charge intégrale de ces équipements optiques, dans l'intérêt de tous les Français.

Les députés indiquent également que cette situation à d'importantes conséquences sur l'activité des opticiens indépendants, à Aix-les-Bains notamment, qui connaissent d'importantes baisses de chiffre d'affaires et ne peuvent accompagner les assurés comme ils le souhaitent.

 

 

Une mobilisation constante de Typhanie Degois en faveur des opticiens indépendants en Savoie pour améliorer la santé visuelle des Français

Depuis le début de son mandat, Typhanie Degois est mobilisée pour que les opticiens indépendants puissent continuer à garantir l'accès aux équipements médicaux, en assurant la vitalité de centres-villes, comme à Aix-les-Bains et ses environs, tout en offrant une liberté de choix au consommateur.

Aussi, dès novembre 2017, Typhanie Degois avait alerté la Ministre des solidarités et de la Santé sur la pratique du remboursement différencié. En effet, les patients sont incités par leur organismes complémentaires d'assurance maladie, à s'orienter vers des opticiens affiliés à un réseau de soin, en leur accordant un remboursement préférentiel auprès de ces enseignes pouvant aller jusqu'à 40% de différence pour les verres et 20% pour les montures, conduisant les assurés à se détourner des opticiens indépendants.

Une proposition visant à diminuer les délais d'accès aux ophtalmologistes, en permettant aux opticiens qualifiés en optométrie de réaliser des actes oculaires simples tels que les examens visuels ou l'analyse fonctionnelle de la vision, avait également été portée par Typhanie Degois en mars 2018.

En février 2019, à l'occasion des discussions sur la loi relative à l'organisation et à la transformation du système de santé, Madame la Députée avait défendu différents amendements visant à associer les opticiens à la politique de dépistage des maladies oculaires en leur permettant d'intervenir dès la deuxième année de maternelle dans les écoles et en les autorisant à réaliser des actions de dépistage du glaucome et de la rétinopathie diabétique.

Dernièrement, lors de l'examen du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2021 à l'Assemblée nationale, Typhanie Degois a déposé deux amendements visant, d'une part, à encadrer la pratique du remboursement différencié afin de limiter le reste à charge zéro des patients et, d'autre part, à favoriser la mise en place du tiers-payant intégral dans le cadre de la réforme 100% Santé. Consciente des risques de renoncement aux soins en l'absence de tiers-payant, Madame la Députée avait déjà alerté le Gouvernement sur ce sujet en juillet 2018, l'appelant à généraliser le tiers-payant lors de l'acquisition de lunettes, d'appareils auditifs et de prothèses dentaires.

 

Pour rester informé des actualités de Typhanie Degois, à Aix-les-Bains et ses environs ainsi qu'à l'Assemblée nationale -> ICI