Menu

Adoption du budget de notre système de santé pour l'année 2019

Adopté avec 335 voix à l'Assemblée nationale, le projet de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour l'année 2019 porte pour principale ambition de soutenir l'emploi en baissant le coût du travail pour les entreprises et en revalorisant les salaires. Ce budget veille aussi à la solidité de notre système de santé et de retraite.

Typhanie Degois Savoie santé

  1. Des mesures pour faire que le travail paie mieux et redynamiser l’emploi 
  • Suppression des charges salariales des heures supplémentaires pour 9 millions de salariés. Cela représente 200 euros supplémentaires par an pour un salarié au SMIC, soit une hausse de 11% par heure travaillée.
  • Le CICE est transformé en baisse de charges pérennes. Une baisse du coût du travail est nécessaire pour assurer une compétitivité de nos entreprises françaises. Cette disposition est aussi d’un grand soutien aux secteurs non lucratifs et favorise une plus grande mobilité sur le marché du travail. Cette mesure représente 18 milliards d’euros de trésorerie supplémentaire en 2019 pour les entreprises. 

 

  1. Des mesures pour mieux soigner tous les Français, notamment les plus vulnérables, et les retraités 
  • Cette année, 400 millions d’euros supplémentaires seront affectés au budget de notre système de santé et dans les hôpitaux
  • La mise en place du « Reste à Charge 0 » progressivement dès 2019 et totalement en 2021, pour qu’aucun Français ne puisse renoncer à des soins optiques, dentaires ou auditifs. La Ministre Agnès Buzyn s’est engagée à ce qu’il n’y ait aucune augmentation des tarifs des complémentaires Santé.
  • L’accès à une complémentaire santé à 1 euro par jour pour 1,4 millions de Français. Cette mesure représente un gain de 600 euros par an pour un couple de retraités modest ou un gain de 700 euros par an pour une famille monoparentale modeste avec 3 enfants.

 

  1. Des mesures pour accompagner les Français tout au long de leur parcours de santé et lutter contre les risques de santé d’aujourd’hui et de demain 
  • Mise en oeuvre de la stratégie nationale pour l’autisme avec un budget en augmentation de 60 millions d’euros supplémentaires dès 2019.
  • Création d'un congé maternité plus protecteur pour les indépendantes et les exploitantes agricoles. Pour ces femmes, c’est 38 jours de congés indemnisés supplémentaires.
  • Face à la difficulté des maisons de retraite, un investissement de 125 millions d’euros supplémentaires dans les EHPAD a été voté.